Corfou - Albanie - Dubrovnik,

rencontres de confessions voisines

du 03 au 11 juillet 2019

Animateur : M. Joël Wilemme, Guide grand tourisme.

 

  (OU : >> télécharger le programme et un bulletin d'inscription << )

 

De Corfou à Dubrovnik, en remontant la côte de l’Albanie, nous découvrirons comment les différentes croyances ont marqué les populations de cette région au cours des siècles, tout en nous interrogeant sur l’actualité de ces pays, et sur l’avenir qui s’y profile. Corfou est une île grecque qui se distingue par ses ravissants monastères en bord de mer, aux architectures d’influence vénitienne. Placée sous le giron byzantin lors du schisme de 1054, l’église orthodoxe y est très importante. L’Albanie a pour sa part une identité religieuse plus complexe. Bien que christianisés très tôt, les Albanais s’avérèrent pourtant les moins réfractaires à l’islamisation sous la domination des Turcs, qui y fondèrent des cités ottomanes dont certaines sont parfaitement conservées. Les religions souffrirent ensuite des persécutions infligées par le régime communiste d’Enver Hoxha. Aujourd’hui, la paix et la tolérance prédominent dans ce pays à large majorité musulmane, et certaines figures, comme Mère Teresa, font l’unanimité au sein de toutes les confessions, comme en témoignent les monuments qui lui sont dédiés. Les responsables religieux tentent également d’accentuer les rencontres pour aider les différents croyants à se connaître mieux.
La proximité de la mer nous permettra aussi d’admirer les merveilleux paysages de la côte albanaise tout en évitant les températures trop chaudes à l’intérieur des terres.
Enfin, notre itinéraire se terminera par la découverte de Dubrovnik, terre de catholicisme croate, ville qui a conservé son allure médiévale à l’intérieur de ses murailles. Au cours du séjour, nous rencontrerons des membres des diverses communautés pour nous aider à comprendre les enjeux du dialogue.

 

PROGRAMME :

J1 : Quelles sont les particularités des églises grecques orthodoxes ?
Décollage le matin depuis Bruxelles pour Corfou via Zurich. Arrivée en après-midi. Premier tour panoramique en car. Installation pour une nuit à Corfou (hôtel 3***, normes locales).

J2 : Quelle est l’influence de l’occident sur l’art grec de Corfou ? Quelles sont les grandes étapes de l’histoire de l’Illyrie puis de l’Albanie ?
Visite du monastère Paleokastritsa, excellent exemple d’architecture monastique grecque. Au niveau inférieur, un jardin de fleurs encadré d’arches blanchies renferme le pressoir à olives traditionnel du monastère. Au niveau supérieur se trouve une petite chapelle ainsi qu’un musée présentant des ouvrages et objets religieux. Le monastère se distingue également par ses vues d’exception. Rencontre avec les moines orthodoxes qui y résident. Visite du musée d’art byzantin Antivouniotissa. Situé dans une ancienne église du 15è s., il présente des icônes, des tableaux réalisés entre le 15è et 18è siècles et des œuvres d’artistes crétois qui vinrent s’installer à Corfou. Visite de l’église de Saint-Spyridon, dédiée au patron de l’île. L’église accueille le corps embaumé du saint dans un cercueil en argent, ainsi que beaucoup d’icônes anciennes. Départ en Ferry pour Sarande (Albanie) et installation à l’hôtel pour 1 nuit (3*** normes locales).

J3 : Quelles sont les particularités des architectures ottomanes ? Comment le fait religieux s’est-il comporté durant la persécution communiste ?
Départ pour «L’oeil-Bleu», une étendue d’eau de 45 mètres de profondeur entourée de forêts, qui doit son nom à sa couleur bleu-verte hors du commun qui forme une sorte d’iris en son milieu. C’est un endroit paisible, une merveille pour se ressourcer. Départ vers Gjirokastër, ancienne cité ottomane parfaitement préservée. Visite de la mosquée du Bazar, l’une des 13 mosquées ottomanes à avoir survécu à la destruction de la période communiste. Visite de la citadelle et de sa Tour Horloge. Edifiée à l’emplacement d’une ancienne église orthodoxe au début du 19è s., peu après la prise de la ville par Ali Pacha. Elle servait à indiquer l’heure des prières aux fidèles musulmans. Départ pour Fier et logement pour une nuit (3**** normes locales).

J4 : Quelles sont les grandes branches de l’Islam et quelle est leur histoire ? Quelle est la politique de l’Albanie vis-à-vis de l’union européenne ?
Fier : visite du site antique d’Apollonia d’Illyrie, ancienne cité grecque dont les superbes édifices anciens sont dispersés au milieu d’oliviers. Fondée au IV siècle av. JC par les colons grecs venus de Corinthe, Apollonia fut une ville importante pendant l’époque romaine. L’empereur Octavien Auguste y effectua ses études. Départ pour la ville balnéaire de Durrës. Située sur la côte ouest, elle est aujourd’hui la deuxième ville d’Albanie et le principal port du pays. Visite de la forteresse, de son amphithéâtre (un des plus grands de la péninsule des Balkans). Repas en bord de mer dans un restaurant de poisson avec vue magistrale sur l’Adriatique. Départ pour la capitale Tirana, rencontre avec un imam de la ville. Logement pour 2 nuits à Tirana (4**** normes locales)

J5 : Qui sont les Bektachis ? Quelles sont les religions antérieures à l’arrivée de l’Islam en Albanie ?
Visite des mosaïques de Tirana, de la place Skanderberg avec la mosquée Et’hem Bey, caractéristique de l’architecture ottomane. Découverte du centre mondial des Bektachis, une variante de l’Islam unique au monde. Rencontre avec un membre de la communauté. Flânerie dans le quartier du Blloku avec ses façades colorées, ses boutiques de marques réputées et ses petites échoppes.

J6 : Pourquoi l’identité nationale albanaise transcende-t-elle les appartenances religieuses ? Quels rapports les diverses religions d’Albanie entretiennent-elles entre elles ?
Temps libre à Tirana. Départ pour Kruja, dernière ville d’Albanie à avoir résisté à l’invasion turque avec son héros Illyrien Skandenberg. Cette cité médiévale adossée à la falaise est surnommée le «balcon de l’Adriatique». Visite de son château récemment restauré et de son musée qui dévoile le récit de glorieuses batailles, chapitre essentiel et fascinant de l’histoire médiévale albanaise. Départ pour Shkodër, rencontre avec un prêtre catholique pour évoquer les éléments de culture chrétienne du pays et l’engagement actuel de l’église dans le dialogue interreligieux. Logement pour une nuit à Shkodër (hôtel 3***, normes locales)

J7 : Comment les diverses influences religieuses se traduisent-elles dans l’art et les coutumes locales ? Quelle est la place de la religion dans la société croate ?
Visite de la cathédrale catholique de Shkodër, dont la tour s’élève entre les deux minarets d’une mosquée voisine. Départ pour Kotor (Monténégro) et visite de sa vieille ville au charme méditerranéen. Départ pour Dubrovnik et installation à l’hôtel pour 2 nuits (3*** normes locales).

J8 : Comment la Croatie s’est-elle positionnée lors de l’éclatement de la Yougoslavie ? Comment le fait religieux évolue-t-il dans ces différents pays ?
Visite de Dubrovnik : le couvent franciscain avec son cloître et sa pharmacie du 14è s. ; l’église St-Blaise, dédiée au saint patron de la ville ; le palais Sponza : un des plus jolis monuments de la ville qui remonte au début du 16è s. ; le couvent dominicain fondé en 1225 avec son cloître aux magnifiques chapiteaux corinthiens et son trésor ; la cathédrale de l’Assomption : chef-d’œuvre de l’architecture baroque ; le palais des Recteurs aux styles variés ; l’église St-Ignace, édifice remarquable par ses superbes fresques et son architecture baroque.

J9. Conclusion du voyage.
Excursion en bateau à Dubrovnik. Départ vers l'aéroport de Dubrovnik et vol de retour en Belgique via Vienne. Arrivée en soirée à Bruxelles.

 

Prix : 1540 €
Inclus : vol  A/R en classe économique ; circuit en car privé ; logement en chambre double et en pension complète du repas du soir du 1er jour au repas de midi du dernier jour ; entrées aux sites et visites guidées ; tour en bateau ; boisson aux repas (eau) ; taxes ; pourboires ; assurances assistance et annulation.
Non-inclus : repas de midi du 1er jour ; supplément boissons éventuel.        
Supplément chambre individuelle : 250 €


Voyage pour personnes valides, autonomes pouvant marcher et suivre un groupe sans problème.

 

(OU : >> télécharger le programme et un bulletin d'inscription << )